Au Monde

Quoique les Pères fondateurs n'aient pas abordé l'expansion de l'Ordre en dehors des régions libanaise, les guerres successives qu'a connues le pays, en particulier depuis 1840 jusqu’à la dernière guerre du Liban, ont dispersé ses fils dans nombre de pays: Brésil, Etats-Unis, Canada, mais aussi dans les pays voisins et dans toute l’Europe.
Les moines Antonins ont donc été amenés à annoncer la Parole de Dieu et à se mettre au service des libanais émigrés dans plus d’un pays : en Turquie, au Canada, en Belgique, en France, en Australie et en Syrie.


France   
Monastère Saint Antoine
(Fondé en 1987,  fête patronale le 17 Janvier)
Après le succès obtenu par les moines Antonins au scolasticat de Rome, et considérant la nécessité d'élargir l'horizon culturel, en particulier la culture française, et en réponse aux impératifs de l'Ordre au Liban, il devint possible aux nouveaux moines Antonins dès 1987, de poursuivre leurs études universitaires en France, grâce aux efforts déployés par l'Abbé Supérieur Général Elias Atallah avec S.E. Cardinal Albert Decourtray, Archevêque de Lyon (1987: St Jodard; 1988: Lyon, Séminaire, Saint Irénée; 1989: Lyon Université Catholique). En 1992, grâce à l'Abbé Supérieur Général Boulos Tannouri, le monastère Mar Antonios fut inauguré à Chaponost-Lyon.

Premier monastère maronite en France, le monastère Saint Antoine à Chaponost accueille les profès étudiants, pour leur assurer la formation philosophique et théologique ainsi que la formation monastique antonine. Il contribue à la mission universelle de l’Eglise en apportant le « poumon oriental » au corps ecclésial occidental. La Communauté dessert également la paroisse maronite à Lyon, la paroisse latine à Chaponost et d'autres centres paroissiaux et communautés religieuses dans la région lyonnaise.
31, Rue Etienne Radix
69630 Chaponost - FRANCE

Tel: 0033-4-78454710
Fax: 0033-4-78454715