Nouvelles | News | الأخبار

Faculté d'Ingénieurs | Open Day for Big Data

Sous le patronage et en présence de M. Boutros Harb ministre des Télécommunications, la Faculté d'Ingénieurs a inauguré son colloque scientifique annuel placé sous le titre "The Open Day for Big Data"( ODBD’14). Axé sur les grosses données, le colloque étalé sur une journée, a rassemblé des participants en provenance de plusieurs pays européens notamment de l’Italie, la France, la Grèce et la Grande-Bretagne.
La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités dont entre autres MM. Boutros Harb ministre des Télécommunications, RRPP Germanos Germanos recteur de l’UA, Joe Bou Jaoudé secrétaire général, MM. Olivier Lecucq vice-président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, Rony Darazi doyen de la Faculté de Génie, ainsi qu’une foule de personnalités du monde militaire, socio-économique, académique et estudiantin. La séance inaugurale a été clôturée par la signature d’une convention de coopération entre l’UA et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.
Dr Rony Darazi doyen de la Faculté d'Ingénieurs a présenté le colloque et expliqué ses objectifs visant selon ses termes, à offrir l’opportunité aux académiciens, techniciens et professionnels de partager et d’échanger les expériences et connaissances scientifiques tout comme de se pencher sur les résultats des recherches, notamment celles appliquées qui pourraient contribuer à répondre aux besoins de l’industrie locale et des institutions académiques opérant dans le domaine des « Big Data » et du « Cloud Computing ».
A son tour, le recteur de l’UA, RP Germanos Germanos a estimé qu’à l’heure où « les frontières de notre Village global sont devenues incontrôlables, au niveau sociétal aussi bien qu’au niveau individuel et que le flot d’informations et de données commencent, de par leurs abondances, leur rapidité et leur accessibilité, à constituer une sorte de magma indéchiffrable, engloutissant et envahissant », il est devenu urgent de questionner ces technologies émergentes afin de savoir si elles sont toujours capables de rendre la vie des grands techniciens aussi bien que celle des simples utilisateurs du web, plus facile. « Le Cyber-user, membre du commun des mortels, ce simple consommateur du Web, se perd de plus en plus dans ce nuage cybernétique encombré, là où les notions de stockage, de compression, de sécurité et de contrôle d’accès le frustrent tout en l’effrayant et l’obligeant à affronter une sorte de tsunami virtuel angoissant, difficilement contrôlable et surtout péniblement exploitable » a-t-il encore dit.
Prenant la parole en dernier chef, le ministre des Télécommunications Boutros Harb est revenu quant à lui sur l’importance du secteur des télécommunications et le riche potentiel des Libanais dans ce domaine, eux qui contribuent au développement des plus grandes firmes internationales opérant dans ledit secteur. « Le Liban est en mesure de concurrencer les pays les plus développés, si les autorités libanaises parviennent à bien gérer le secteur » a-t-il dit. Saluant par ailleurs l’action de l’UA, il a insisté à l’occasion, sur l’importance de l’étroite coopération entre le secteur privé et les établissements d’enseignement supérieur d’un côté, et les ministères concernés de l’autre, dans le traitement de ces données, dans le respect de loi en vigueur, de manière à les protéger au besoin et par conséquent préserver l’intimité des personnes concernées. « Il est temps de moderniser notre façon d’agir et de faire prévaloir l’intérêt public sur celui privé » a-t-il avancé jugeant inadmissible de bloquer à des fins politiques, une loi déjà entérinée par l’Assemblée et visant à développer le secteur des télécommunications.
Au terme de la cérémonie, M. Olivier Lecucq vice-président de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour a brièvement présenté l’université située au sud-ouest de la France et les formations qu’elle propose. Il devait ensuite recevoir des mains du recteur P Germanos Germanos la plume en bronze de l’UA.